Métatarsalgies : traitement médical et chirurgical

Les métatarsalgies sont des douleurs ressenties à l’avant du pied à cause de pressions non-homogènes exercées sur un ou plusieurs os. Découvrez les traitements permettant de soigner cette pathologie.

 

Métatarsalgies : définition

 

Les orteils du pied sont composés de phalanges, dont la première, située à la base de l’orteil, est reliée à un os plus long appelé métatarsien. Lorsqu’une anomalie ou une malformation se crée au niveau de la plante du pied, elle engendre une inhomogénéité des pressions exercées sur le pied qui se caractérise par des douleurs au niveau des métatarsiens. De plus, la peau située sous la plante du pied peut s’épaissir et former un durillon, provoquant des douleurs au cours de la marche ou durant l’appui. Dans les cas les plus avancés, l’articulation métatarso-phalangienne peut se déboiter ou ultimement se détruire. Les métatarsalgies sont donc l’ensemble des douleurs ressenties au niveau de la face plantaire de l’avant du pied.

 

Parfois, il existe une rétraction de la chaine musculaire postérieure de jambe entrainant également ces douleurs sous le pied.

metatarsalgie guerison metatarsalgie traitement metatarsalgie que faire metatarsalgies traitement docteur marc elkaim chirurgien orthopedique chirurgien du pied paris 9

Les métatarsalgies sont des douleurs ressenties à l’avant du pied à cause de pressions non-homogènes exercées sur un ou plusieurs os. Découvrez les traitements permettant de soigner cette pathologie.

 

Métatarsalgies : définition

 

Les orteils du pied sont composés de phalanges, dont la première, située à la base de l’orteil, est reliée à un os plus long appelé métatarsien. Lorsqu’une anomalie ou une malformation se crée au niveau de la plante du pied, elle engendre une inhomogénéité des pressions exercées sur le pied qui se caractérise par des douleurs au niveau des métatarsiens. De plus, la peau située sous la plante du pied peut s’épaissir et former un durillon, provoquant des douleurs au cours de la marche ou durant l’appui. Dans les cas les plus avancés, l’articulation métatarso-phalangienne peut se déboiter ou ultimement se détruire. Les métatarsalgies sont donc l’ensemble des douleurs ressenties au niveau de la face plantaire de l’avant du pied.

 

Parfois, il existe une rétraction de la chaine musculaire postérieure de jambe entrainant également ces douleurs sous le pied.

 

Métatarsalgies : traitement non chirurgical

 

Le traitement médical est en général la première approche pour traiter les métatarsalgies. Il consiste en la prescription de semelles orthopédiques équipées d’une barre rétro-capitale permettant de décaler le point d’appui du pied afin de soulager les douleurs. Ces semelles prescrites par un podologue sont fabriquées sur mesure, et permettent une diminution rapide des douleurs lorsque le pied se trouve aussi bien à l’appui qu’en pleine marche. Dans le cas où cette mesure s’avère être un échec, un traitement chirurgical est mis en place.

metatarsalgie guerison metatarsalgie traitement metatarsalgie que faire metatarsalgies traitement docteur marc elkaim chirurgien orthopedique chirurgien du pied paris

En cas de chaine postérieure courte les étirements biquotidiens sont un très bon moyen d’orienter la thérapeutique ultérieure et permettent parfois un soulagement complet.

 

Traitement chirurgical : opération des métatarsalgies

 

Lorsque le traitement non chirurgical s’avère insuffisant ou que le patient souffre de problèmes de mobilité, l’opération des métatarsalgies ou DMMO est proposée par le médecin. L’objectif principal de cette opération est d’harmoniser et corriger les têtes métatarsiennes du pied afin d’avoir une pression homogène une fois le pied en appui. Pour cela, il existe 2 principales techniques chirurgicales, et le patient est anesthésié soit de manière locorégionale, soit de manière générale. La chirurgie dure en moyenne entre 30 minutes.

 

La première méthode chirurgicale est l’ostéotomie (coupe osseuse) mini-invasive. Cette opération est réalisée avec une fraise et nécessite une incision de seulement quelques millimètres. Le chirurgien introduit une petite fraise et vient réaliser une ostéotomie du métatarsien à l’aide de la fraise afin de pouvoir le reculer ou le remonter. Une fois l’opération terminée, la tête du métatarsien va se positionner correctement d’elle-même grâce aux tensions entre les tendons du pied.

 

La seconde méthode chirurgicale est l’ostéotomie de Weil. Cette opération est réalisée à ciel ouvert et nécessite une incision d’environ 2 cm. Le chirurgien vient scier directement une section de l’os métatarsien et contrôle visuellement ou à l’aide d’une radiographie son recul. Une vis peut être posée afin de faciliter la cicatrisation de l’os.

 

En cas de chaine postérieure courte, il peut être proposer d’allonger le gastrocnémien médial, muscle du mollet, au moyen d’une petite incision derrière le genou.

 

Rééducation post-opératoire et reprise des activités

 

A la suite de l’opération, le patient se voit poser un pansement qu’il gardera pendant environ 2 semaines. De manière générale, il peut rentrer chez lui soit le soir même. Des médicaments antidouleurs sont prescrits par le médecin, ainsi qu’une chaussure de décharge à semelle rigide afin de permettre au patient de sortir de la clinique en marchant. Un arrêt de travail d’une durée déterminée par le médecin est donné au patient.

 

La reprise de la marche est fortement conseillée dès les premiers jours qui suivent l’opération. En effet, celle-ci va permettre la bonne consolidation des os, la diminution des gonflements, ainsi que le bon positionnement des métatarsiens. La marche pied nu est interdite et la marche sur la pointe des pieds est fortement déconseillée pour ne pas compromettre la cicatrisation. Des consultations de contrôle sont planifiées au 15ème jour, puis à 1mois et demi, 3 mois et 6 mois afin de vérifier la bonne guérison du pied.

 

La chaussure de décharge est généralement retirée au bout de 4 semaines. La guérison totale de l’opération des métatarsalgies prend entre 2 et 3 mois en fonction des patients, une fois la consolidation des os complète. La reprise de la conduite se fait le plus souvent au bout de 3 semaines.

 

En cas d’allongement du gastrocnémien médial, les suites opératoires sont plus simples.

 

La marche est immédiate dans des chaussures normales, confortables.

 

Le pansement est refait à 2 jours par une infirmière et des exercices d’étirement doivent être entrepris à 7 jours.

 

Complications éventuelles de l’opération des métatarsalgies

 

Comme toute opération chirurgicale, l’opération des métatarsalgies comporte des risques de complications. Les principaux risques post-opératoires sont la formation d’œdèmes et la persistance des douleurs. Ces dernières peuvent être atténuées grâce à la prise de certains médicaments. Enfin, le chirurgien peut décider ou non d’une seconde opération en fonction des cas.

 

Opération des métatarsalgies : résultats

 

L’opération des métatarsalgies donne de manière générale de bons résultats et permet au patient de récupérer une marche normale, confortable et non douloureuse. Il est cependant possible que certains patients ressentent des douleurs résiduelles qui ne disparaissent pas avec le temps. Une seconde chirurgie peut alors être envisagée.

docteur marc elkaim chirurgien cheville paris chirurgien pied chirurgien hanche chirurgien genou clinique drouot clinique oudinot
Docteur Marc Elkaïmchirurgien orthopédiste à Paris, spécialiste du traitement des métatarsalgies

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 4.3 / 5. Nombre de votes : 3

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?