Métatarsalgie : causes principales et symptômes

Une métatarsalgie, se manifestant par une douleur sous le pied (douleur plantaire), n’est jamais agréable, surtout lorsque celle-ci s’intensifie au fil du temps et qu’elle laisse une désagréable sensation de brûlure lors de la marche ou de la station debout prolongée. La métatarsalgie est une pathologie très invalidante et inconfortable pour le patient, qu’il convient de prendre en charge rapidement dès l’apparition des premiers symptômes.

 

Métatarsalgie : définition

 

La métatarsalgie du pied correspond à une pathologie relevant d’une inflammation de la plante du pied, ressentie par le patient par des douleurs intenses au niveau de la voute plantaire et des orteils. Cette pathologie touche le plus souvent les femmes et plus particulièrement celles qui sont adeptes des chaussures étroites à talons. Ces douleurs sont souvent décrites comme des brûlures et surtout ressenties par les personnes qui portent régulièrement des chaussures étroites et à talons hauts ou des chaussures trop serrées ou mal ajustées. De manière générale, la douleur au pied se situe sous les orteils, cela peut aller d’une douleur sous les deuxième et troisième orteils qui peut également se diffuser jusqu’aux phalanges et être ressentie sous la voute plantaire. C’est une pathologie bénigne qui traduit une surcharge sur la partie antérieure du pied. La métatarsalgie survient lors d’une sollicitation intense voire excessive des pieds dans des souliers peu confortables et entraînant des douleurs au niveau des métatarses.

metatarsalgie quelles chaussures metatarsalgie exercice metatarsalgie de morton docteur marc elkaim chirurgien orthopedique chirurgien du pied paris

Causes et facteurs de risques

 

Les causes d’apparition d’une métatarsalgie peuvent être nombreuses, bien qu’une des raisons principales soit le port de chaussures étroites et à talons hauts. Les chaussures étroites, mal ajustées ou trop inclinées mettent à mal la voute plantaire et participent très largement à l’apparition de douleurs plantaires. A cette cause, il faut ajouter de nombreux facteurs de risques comme une éventuelle maladie du squelette du métatarse, une faiblesse du tissu conjonctif, une augmentation importante du poids du corps, mais aussi des maladies neurologiques comme le névrome, appelé aussi la métatarsalgie de Morton. Cette maladie est une compression du nerf du pied très douloureuse. La métatarsalgie du pied peut apparaître aussi facilement chez les sportifs, qui sollicitent beaucoup le pied et la voute plantaire lors de courses à pieds ou de sauts à répétition par exemple. Les troubles structurels et fonctionnels du pied favorisent eux aussi l’apparition de la pathologie puisqu’ils augmentent le risque d’inflammation des métatarses. Les pieds plats, les pieds creux ou présentant une faiblesse des muscles de l’avant-pied prennent part eux aussi à la longue liste des causes et facteurs de risques de la métatarsalgie.

 

La rétraction des muscles postérieurs de jambe (mollet) peut entrainer ce type de douleur. En effet ce diagnostic est plus incidieux car ce n’est pas le mollet qui fait mal mais le pied.

 

Symptômes d’une métatarsalgie

 

Les symptômes de la métatarsalgie sont tout d’abord des douleurs intenses sous la voute plantaire, au niveau des orteils et de l’avant du pied. La malposition du pied à long terme accentue ces douleurs et il convient de consulter un médecin rapidement lorsque la douleur sous le pied est prolongée. De manière générale, ces douleurs ressemblent à des brûlures qui seraient diffuses sous le pied lors de la marche ou d’une station debout prolongée. La métatarsalgie provoque également une sensation d’engourdissement du pied, mais également une certaine enflure sur le dessus et sur le devant du pied. Des callosités peuvent également naître sur le devant du pied, provoquant une difficulté à s’accroupir et à prendre appui sur le devant du pied. Les douleurs sous le pied à la base des orteils et au niveau de la voute plantaire, ressenties lors de l’apparition de cette pathologie, peuvent s’étendre aux phalanges, que le patient ressent comme un véritable élancement.

 

En cas de chaine postérieure courte, le patient peut ressentir des crampes du mollet, notamment la nuit, et a une flexion dorsale limitée de cheville jambe tendue, alors qu’elle est normale jambe genou plié.

Quel diagnostic ?

 

Des douleurs persistantes au niveau de l’avant du pied sont très invalidantes et inconfortables au quotidien, d’où l’importance pour le patient de consulter rapidement dès l’apparition des premiers symptômes et de la moindre douleur sous les pieds. Le podologue, le médecin traitant ou le rhumatologue peuvent demander au patient d’effectuer une radiographie pour déceler les anomalies constatées à l’examen clinique. La radiographie, qui est l’examen de référence dans le cas d’une métatarsalgie, permet de mettre en évidence une fracture ancienne ou une dysharmonie des métatarses. Les clichés sont généralement pris de face et de profil en charge pour obtenir le maximum de précisions. Lorsque la radiographie est faite de face, elle permet de mettre au jour un épaississement de la corticale, un défaut de longueur d’un métatarstasien, mais aussi des signes d’arthrose, d’infection, de fractures qui seraient anciennes ou récentes, mais plus généralement, la radiographie de face permet d’obtenir une vue d’ensemble de la morphologie du pied. Pour déceler un pied plat ou un pied creux, la radiographie de profil est utile. Pour diagnostiquer la métatarsalgie du pied, l’IRM et le scanner peuvent aider en apportant des coupes différentes du pied. Leur précision permet par ailleurs d’obtenir des signes de fractures, d’œdème mais aussi d’un syndrome de Morton ou d’une éventuelle bursite, qui est une inflammation des tendons et des bourses périarticulaires.

 

La réalisation d’étirement biquotidien du mollet est un bon moyen de faire le diagnostic de chaine musculaire postérieure courte lorsque ceux-ci permettent une amélioration partielle voire totale.

 

Métatarsalgie : traitement

 

Comment soigner une métatarsalgie ? Que faire ? Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter la page relative au traitement de cette pathologie – Traitement des métatarsalgies

docteur marc elkaim chirurgien cheville paris chirurgien pied chirurgien hanche chirurgien genou clinique drouot clinique oudinot
Docteur Marc Elkaïmchirurgien orthopédiste à Paris, spécialiste de la métatarsalgie

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 4.3 / 5. Nombre de votes : 4

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?