Entorse de la cheville : que faire ?

par | 13 juillet 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie de la cheville | Entorse de la cheville

De gravité variable, l’entorse de la cheville est une lésion des ligaments qui assurent la stabilité de cette structure complexe. C’est un accident fréquent, qui représente environ 10% des consultations d’urgence à l’hôpital, et dont le traitement chirurgical reste relativement rare, envisagé uniquement quand une prise en charge médicale préalable s’est avérée inefficace. Cela reste le traumatisme le plus fréquent en France avec plus de 6500 entorses de cheville par jour. On sait que 60 % vont cicatriser mais que chez  40% des malades une douleur résiduelle, une instabilité ou un changement d’activité physique peuvent apparaître pouvant conduire à une arthrose de cheville.

 

Que faire juste après l’entorse ?

 

Qu’une consultation médicale ait lieu ou non ultérieurement, les premiers gestes à réaliser après une entorse de la cheville sont relativement simples. En premier lieu, la cheville doit être immobilisée et mise au repos en stoppant toute activité physique. Par ailleurs, pour éviter les gonflements, la cheville doit être surélevée et, pour diminuer l’inflammation, l’application de glace reste un moyen efficace. Bien sûr, l’utilisation de tout produit utilisé à des fins d’automédication (anti-inflammatoires oraux ou sous forme de pommade, paracétamol…) doit être validée par un médecin.

 

Entorse cheville : quand consulter ?

 

Par précaution, une consultation médicale est toujours préférable. A minima, malgré les premiers soins évoqués plus haut, un médecin doit absolument être consulté si les douleurs ne s’estompent pas rapidement, en cas de craquement, de gonflement ou d’hématome importants. Une entorse mal soignée peut en effet déboucher sur des problèmes récurrents et des complications pouvant être prévenues par une prise en charge médicale rapide et adaptée. Le premier diagnostic est purement clinique puis, pour le confirmer, le praticien peut ensuite prescrire des examens d’imagerie médicale (radiographie, échographie ou IRM). Il est en effet primordial de déterminer le niveau de gravité de la blessure : simple étirement ligamentaire, déchirure partielle ou rupture totale du ligament. L’éventualité d’une fracture doit aussi être écartée le plus tôt possible.

 

Traitement de l’entorse de la cheville

 

Traitement médical

 

Environ 60% des entorses de la cheville sont bénignes et guérissent rapidement, en un mois environ, grâce à du repos et l’application d’une crème anti-inflammatoire et de la rééducation ce qui est primordial. Néanmoins, pour des entorses un peu plus graves, le traitement médical requis peut s’avérer plus astreignant, incluant notamment le port d’une Botte pendant quelques semaines puis une rééducation fonctionnelle avec un kinésithérapeute.

 

Traitement chirurgical

 

Si le traitement médical n’est pas suffisamment efficace et que la cheville reste instable, douloureuse, donnant l’impression de se dérober ou si le sport doit être pratiqué avec un strapping ou doit être arrêté, une opération chirurgicale peut finalement s’avérer nécessaire. Il existe alors deux types d’interventions. Le premier consiste à réparer le ligament touché en pratiquant l’équivalent d’une suture. Cette technique nécessite que la structure ligamentaire lésée soit en suffisamment bon état pour permettre une fixation solide des fils utilisés. Dans les cas où le ligament est trop atteint, il doit alors être remplacé, la plupart du temps par un tendon prélevé sous le genou (on ne touche pas à l’articulation du genou). Dans les deux cas, la chirurgie orthopédique donne presque toujours d’excellents résultats et la cheville retrouve toute sa stabilité.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités du Dr Elkaïm

Qu’est-ce qu’une ostéotomie du calcanéum ?

Qu’est-ce qu’une ostéotomie du calcanéum ?

Chez certains patients, l’os du talon (calcanéum) peut présenter des problèmes d’alignement significatifs, vers l’intérieur ou l’extérieur selon les cas. Lorsque le traitement non chirurgical de cette anomalie ne donne pas de résultats satisfaisants, une intervention...

Arthrodèse de cheville et invalidité

Arthrodèse de cheville et invalidité

L’arthrodèse de la cheville consiste à bloquer chirurgicalement l’articulation “tibio-talienne” de manière définitive, afin de remédier à des douleurs ou un problème fonctionnel qui n’ont pas pu être traités efficacement de façon médicale. Bien que significative, il...

Cheville instable et douloureuse : que faire ?

Cheville instable et douloureuse : que faire ?

L’instabilité de la cheville est due à un problème ligamentaire inné ou d’origine traumatique. Le premier traitement est toujours médical mais il doit parfois être suivi d’une intervention chirurgicale lorsqu’il s’avère insuffisamment efficace.   Cheville...

Ligamentoplastie de cheville & reprise du sport

Ligamentoplastie de cheville & reprise du sport

Les ligaments ont pour rôle d'assurer la stabilité de la cheville. Leur distorsion ou leur rupture peuvent occasionner un gonflement et des douleurs de cheville : c'est l'entorse de cheville. Répétées, les entorses réduisent la stabilité de la cheville, créant ainsi...