Ligamentoplastie de cheville & reprise du sport

par | 15 septembre 2021

Les ligaments ont pour rôle d’assurer la stabilité de la cheville. Leur distorsion ou leur rupture peuvent occasionner un gonflement et des douleurs de cheville : c’est l’entorse de cheville. Répétées, les entorses réduisent la stabilité de la cheville, créant ainsi des douleurs et des sensations de relâchement. Certaines activités sportives peuvent provoquer des accidents d’instabilité, qui ont pour effet de dégrader progressivement l’articulation. La ligamentoplastie de cheville est l’opération à effectuer pour résoudre une instabilité chronique ou une déchirure des ligaments de la cheville. Son but est de reconstruire les ligaments et récupérer une cheville parfaitement stable pour pratiquer de nouveau tout type d’activité. Cependant, la guérison ne se fait pas instantanément. Même porter une botte pendant plusieurs semaines ne dispense pas de ménager une cheville endommagée. Ainsi, comment reprendre une activité physique ?

 

Une reprise progressive

 

Il faut d’abord savoir que toute reprise d’une activité physique doit se faire avec l’accord de votre chirurgien et du kinésithérapeute (le cas échéant). C’est à eux de juger si le patient est en mesure de reprendre l’exercice sans se mettre en danger. Cependant, cette reprise sera toujours progressive.

 

Dès le jour de l’intervention, le patient commence une auto-rééducation de la cheville par des mouvements de flexion extension afin d’éviter que la raideur ne s’installe. Après avoir retiré la botte , ou l’attelle amovible, le patient commence une rééducation avec son kinésithérapeute, qui lui fait pratiquer des exercices afin d’aider à la reconstitution des ligaments tout en les ménageant. La marche normale revient entre 3 et 6 semaines en moyenne,  selon les cas. La reprise d’activités techniques impliquant les chevilles (comme la conduite par exemple) est envisageable, en l’absence de douleur, après le sevrage de l’attelle (entre 3 et 4 semaines) . La course à pied, quant à elle, ne peut se faire avant le 3e  mois. Pour la reprise du sport à un niveau compétitif, il faut compter au moins 6 à 8 mois.

 

Il est important de préciser que cette reprise de l’exercice, même si elle doit être progressive, est nécessaire, en effet, un patient qui néglige son articulation et attend qu’elle se répare toute seule s’expose au risque d’attendre bien plus longtemps avant de retrouver ses pleines capacités. Il est primordial de solliciter prudemment l’articulation afin de la reconstruire.

 

Les tests

 

Pour suivre l’évolution de l’état de son patient, le médecin peut lui demander d’effectuer des activités simples, ayant pour but d’évaluer la réparation de la cheville. Bien entendu, ces tests n’adviennent que si le patient est dans un état suffisamment bon.

Ces tests demandent un effort à la cheville, tout en permettant au patient de rapidement savoir s’il peut les effectuer ou non (s’il a mal, c’est qu’il ne peut pas le faire.). Les tests peuvent consister à se maintenir sur un seul pied, se maintenir sur la pointe des pieds, sautiller à pieds joints ou d’un pied sur l’autre, ou encore trottiner.

Il existe même des exercices moins formels, plus faciles à appliquer sur un long moment lors de la vie quotidienne, comme la capacité du patient à monter ou descendre des escaliers, ou à se déplacer avec aisance dans un terrain en pente.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de votes : 29

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de votes : 29

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités du Dr Elkaïm

Pieds plats : quelles conséquences et quand opérer ?

Pieds plats : quelles conséquences et quand opérer ?

Le pied plat « valgus » se caractérise par un affaissement de la cambrure interne du pied. Lorsque les mesures médicales ne sont pas suffisantes pour pallier ce problème, une intervention chirurgicale orthopédique doit alors être réalisée.   Qu'est-ce qu'un pied...

Qu’est-ce qu’une ostéotomie du calcanéum ?

Qu’est-ce qu’une ostéotomie du calcanéum ?

Chez certains patients, l’os du talon (calcanéum) peut présenter des problèmes d’alignement significatifs, vers l’intérieur ou l’extérieur selon les cas. Lorsque le traitement non chirurgical de cette anomalie ne donne pas de résultats satisfaisants, une intervention...

Arthrodèse de cheville et invalidité

Arthrodèse de cheville et invalidité

L’arthrodèse de la cheville consiste à bloquer chirurgicalement l’articulation “tibio-talienne” de manière définitive, afin de remédier à des douleurs ou un problème fonctionnel qui n’ont pas pu être traités efficacement de façon médicale. Bien que significative, il...

Entorse de la cheville : que faire ?

Entorse de la cheville : que faire ?

De gravité variable, l’entorse de la cheville est une lésion des ligaments qui assurent la stabilité de cette structure complexe. C’est un accident fréquent, qui représente environ 10% des consultations d’urgence à l’hôpital, et dont le traitement chirurgical reste...

Cheville instable et douloureuse : que faire ?

Cheville instable et douloureuse : que faire ?

L’instabilité de la cheville est due à un problème ligamentaire inné ou d’origine traumatique. Le premier traitement est toujours médical mais il doit parfois être suivi d’une intervention chirurgicale lorsqu’il s’avère insuffisamment efficace.   Cheville...