Réparation des ligaments de la cheville : quels traitements

par | 23 novembre 2023

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Ligamentoplastie de cheville

Après une entorse de la cheville, un traitement médical permet, dans 70% des cas, une récupération fonctionnelle complète en environ 1 mois. Plus rarement, lorsque l’articulation reste instable et/ou douloureuse, il peut s’avérer nécessaire d’opérer. Cette intervention de « réparation ligamentaire ou de ligamentoplastie de la cheville » prend alors des formes différentes selon l’état des ligaments précédemment abîmés.

Entorse de la cheville : quels sont les ligaments touchés ?

La stabilité de la cheville est assurée par différents ligaments : le ligament collatéral médial (LCM), sur la face interne de l’articulation, les tibio-fibulaires antéro inférieur et postérieur (LTFAI, LTFPI) au centre et, sur la face externe, les ligaments talofibulaires antérieur (LTFA) et postérieur ainsi que le calcanéo fibulaire (LCF).

Une entorse de la cheville correspond au déchirement ou à l’étirement de l’un de ces ligaments, le plus souvent le LTFA. Il assure normalement la stabilité entre le talus ou « astragale », localisé immédiatement sous le tibia, et la partie basse du péroné (malléole externe).

La méthode Brostrom ou « re-tension ligamentaire »

Lorsque le LTFA est désinséré du péroné mais pas trop rétracté et encore de bonne qualité, la méthode Brostrom est la technique chirurgicale la plus adaptée, en particulier chez les patients qui éprouvent des douleurs mais ne sont pas victimes d’entorses récurrentes.

L’opération se déroule sous arthroscopie et son but est de retendre et de réinsérer le LTFA à l’aide d’ancres de très petite taille. Cela nécessite de réaliser 2 incisions d’environ 5 millimètres qui ne laisseront pas de cicatrices visibles. Cette remise sous tension du ligament s’accompagne parfois  de son renforcement, en utilisant pour cela un fragment du rétinaculum des extenseurs appelé intervention de Gould, structure fibreuse de la cheville.

La ligamentoplastie anatomique

Ce type de chirurgie est utilisé lorsque le reliquat de ligament est insuffisant ou de trop mauvaise qualité pour envisager un Brostrom-Gould. C’est un constat assez fréquent dans les cas d’entorses anciennes.

Le but de l’intervention est alors de procéder à une véritable reconstruction du LTFA, ainsi que du LCF s’il présente aussi des lésions. Cela se fait en utilisant un tendon prélevé sur le musclu gracilis, tendon localisé dans la cuisse, prélevé par une petite incision sous le genou, qui sert aussi de greffon dans certaines chirurgies du ligament croisé antérieur.

Ensuite, sous arthroscopie et à l’aide d’instruments spécifiques, le chirurgien creuse des tunnels dans le calcanéum (os du talon), le talus et la malléole, pour y positionner le greffon. Il est maintenu en tension par des implants insérés au niveau des 3 os précédemment mentionnés.

Réparation /reconstruction de ligament de cheville : résultats

Les deux stratégies opératoires évoquées plus haut aboutissent en général à de très bons résultats. En premier lieu, le traitement réalisé permet de stabiliser la cheville, de limiter les sensations de dérobement et les entorses récurrentes. Ce type de chirurgie agit aussi fréquemment sur la douleur, mais sa disparition complète ne peut pas être considérée comme garantie.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 2

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 2

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités du Dr Elkaïm

Evolution d’une entorse de cheville mal soignée

Evolution d’une entorse de cheville mal soignée

Bien que l’entorse de la cheville soit le plus souvent bénigne, sa prise en charge précoce et sur les conseils d’un spécialiste revêt une importance capitale. En effet, mal soignée, l’entorse de cheville peut déboucher sur des problèmes à long terme qui nécessitent...

Que faire pour traiter une entorse de cheville ?

Que faire pour traiter une entorse de cheville ?

Quelle qu’en soit la cause, l’entorse de la cheville représente environ 10% des consultations d’urgence. Les premiers gestes sont importants et il convient de rencontrer un médecin au plus tôt. Lui seul peut en effet en évaluer la gravité exacte, si nécessaire sur la...

Qu’est-ce qu’une ostéotomie du calcanéum ?

Qu’est-ce qu’une ostéotomie du calcanéum ?

Chez certains patients, l’os du talon (calcanéum) peut présenter des problèmes d’alignement significatifs, vers l’intérieur ou l’extérieur selon les cas. Lorsque le traitement non chirurgical de cette anomalie ne donne pas de résultats satisfaisants, une intervention...

Arthrodèse de cheville et invalidité

Arthrodèse de cheville et invalidité

L’arthrodèse de la cheville consiste à bloquer chirurgicalement l’articulation “tibio-talienne” de manière définitive, afin de remédier à des douleurs ou un problème fonctionnel qui n’ont pas pu être traités efficacement de façon médicale. Bien que significative, il...