Pied plat valgus : zoom sur l’opération

par | 24 mars 2020

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie du pied | Opération du pied plat valgus | Pathologie du pied | Pied plat valgus

Caractérisé par un affaissement de la voute plantaire, le pied plat valgus est souvent bien toléré. Il existe toutefois des cas de pied plat valgus adulte impliquant un acte chirurgical de type orthopédie. Cette chirurgie du pied plat valgus de l’adulte obéit à certaines spécificités, dont le patient doit avoir connaissance pour une rééducation parfaite.

 

Pied plat valgus : qu’est-ce que c’est ?

 

Pieds valgus : définition

Le pied plat valgus se caractérise par une perte de hauteur de l’arche longitudinale du pied.

 

Cet affaissement de la cambrure interne propre au pied plat valgus entraine :

  • un affaissement de la voute plantaire ;
  • une déviation en valgus (vers l’extérieur) du talon ;
  • un avant-pied qui part vers l’extérieur : on parle alors de supination de l’avant-pied ou abduction.

 

Cette anomalie morphologique est fréquente et souvent parfaitement tolérée. Elle ne devient pathologique qu’en cas de troubles fonctionnels ou de douleurs répétées, et se traduit par une faillite du pied propulsif.

 

Pieds plats : classification étiologique

 

Pied plat congénital

Il apparait dès la petite enfance et est bien supporté en général. Il peut toutefois décompenser au cours de la croissance, entrainant alors des douleurs. L’une des causes rencontrées chez l’enfant est la soudure pathologique de deux os ou synostose, le plus souvent entre le talus (ou astragale) et le calcanéum, ou l’os naviculaire et le calcanéum.

 

Pied plat adulte dégénératif

Apparaissant souvent à partir de 50 ans, il résulte d’une défaillance progressive du tendon tibial postérieur. La voute plantaire n’est plus maintenue correctement. Le surpoids ou l’absence de musculature sont des facteurs aggravants.

 

Pied plat adulte acquis secondaire

En dehors d’un processus dégénératif, le pied plat peut aussi se former suite à une autre pathologie.

  • Causes traumatiques : fractures, entorses,…
  • Causes neuro-musculaires : toute pathologie altérant le tonus neuro-musculaire
  • Causes métaboliques : diabète
  • Causes articulaires : arthrose ou polyarthrite

 

Traitement du pied plat valgus

 

Pied plat : quel traitement médical ?

 

Prise en charge globale

On commence souvent par un traitement symptomatique (antidouleur, anti-inflammatoire), associé à un traitement orthopédique et kinésithérapique pour traiter le déficit postural. Il faut éviter les infiltrations de corticoïdes qui risquent de provoquer des ruptures tendineuses

Les semelles orthopédiques sont d’une grande utilité au début de l’évolution.

 

Pied plat valgus rééducation

La kinésithérapie travaillera notamment triceps et tibial postérieur, avec une kinésithérapie de stretching postérieur. Le podologue proposera si besoin chaussage spécifique, avec une coque talonnière pour bloquer l’arrière-pied, avec semelles orthopédiques stabilisant la posture. Une contention de la cheville (strapping, chevillière…) peut s’avérer nécessaire.

Es cas d’échec du traitement médical au bout de 6 mois ou en cas de rupture du tibial postérieur, la chirurgie reste alors conseillée.

 

Pied plat valgus : chirurgie

 

Pied plat : opération à visée conservatrice

Ce type de chirurgie concerne les formes réductibles de pieds plats.

Elle a pour but de conserver un fonctionnement le plus normal possible de l’articulation.

  • Une ostéotomie de translation médiale du calcaneum visa à « couper » l’os du talon, pour le remettre en place dans un axe physiologique.
    Un renfort tendineux avec transfert du fléchisseur des orteils est par ailleurs envisageable en complément.
  • L’arthrorise par implant vise à bloquer partiellement la butée articulaire, en plaçant un implant entre talus et calcanéum pour rehausser le talus.
  • La technique d’Evans est une forme d’ostéotomie d’allongement du calcanéum, avec pose d’une greffe sur le bord externe. Cela permet de ramener le pied vers l’intérieur en lutant donc contre le valgus.

 

Pied plat : chirurgie non conservatrice

Elle intervient dans les formes évoluées, où le chirurgien n’a d’autre solution que de bloquer totalement ou partiellement la mobilité.

Il peut s’agir de bloquer astragale et calcanéum par des vis et des plaques.

L’arthrodèse, simple (1 articulation et 2 os) ou double (2 articulations et 3 os) va ainsi fixer le pied dans une position physiologique, mais de manière définitive. La mobilité de la cheville est conservée, permettant une marche facile sur sol plat. En revanche, elle peut être plus difficile sur terrain en devers ou mou.

 

Pied plat valgus rééducation post-opératoire

Elle dépend en grande partie de l’intervention réalisée, mais nécessite toujours plusieurs mois.

L’orthopédiste assure le suivi, jusqu’à stabilisation lésionnelle.

Il prescrit aussi la reprise d’exercice, et la nature des soins complémentaires type kinésithérapie.

 

Si l’opération des pieds plats permet bien souvent une bonne amélioration fonctionnelle et une suppression de la douleur, le patient opéré doit toutefois bien respecter les recommandations de son orthopédiste. Leur suivi strict permet ainsi une récupération optimale après toute chirurgie pied plat valgus.

 

 

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.1 / 5. Nombre de votes : 49

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.1 / 5. Nombre de votes : 49

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités du Dr Elkaïm

Qu’est-ce qu’une ostéotomie du calcanéum ?

Qu’est-ce qu’une ostéotomie du calcanéum ?

Chez certains patients, l’os du talon (calcanéum) peut présenter des problèmes d’alignement significatifs, vers l’intérieur ou l’extérieur selon les cas. Lorsque le traitement non chirurgical de cette anomalie ne donne pas de résultats satisfaisants, une intervention...

Arthrodèse de cheville et invalidité

Arthrodèse de cheville et invalidité

L’arthrodèse de la cheville consiste à bloquer chirurgicalement l’articulation “tibio-talienne” de manière définitive, afin de remédier à des douleurs ou un problème fonctionnel qui n’ont pas pu être traités efficacement de façon médicale. Bien que significative, il...

Entorse de la cheville : que faire ?

Entorse de la cheville : que faire ?

De gravité variable, l’entorse de la cheville est une lésion des ligaments qui assurent la stabilité de cette structure complexe. C’est un accident fréquent, qui représente environ 10% des consultations d’urgence à l’hôpital, et dont le traitement chirurgical reste...

Cheville instable et douloureuse : que faire ?

Cheville instable et douloureuse : que faire ?

L’instabilité de la cheville est due à un problème ligamentaire inné ou d’origine traumatique. Le premier traitement est toujours médical mais il doit parfois être suivi d’une intervention chirurgicale lorsqu’il s’avère insuffisamment efficace.   Cheville...

Ligamentoplastie de cheville & reprise du sport

Ligamentoplastie de cheville & reprise du sport

Les ligaments ont pour rôle d'assurer la stabilité de la cheville. Leur distorsion ou leur rupture peuvent occasionner un gonflement et des douleurs de cheville : c'est l'entorse de cheville. Répétées, les entorses réduisent la stabilité de la cheville, créant ainsi...