Evolution d’une entorse de cheville mal soignée

par | 9 mai 2023

Bien que l’entorse de la cheville soit le plus souvent bénigne, sa prise en charge précoce et sur les conseils d’un spécialiste revêt une importance capitale. En effet, mal soignée, l’entorse de cheville peut déboucher sur des problèmes à long terme qui nécessitent alors souvent une intervention chirurgicale.

 

Entorse de la cheville : généralités

 

Ce sont des ligaments qui assurent la stabilité de la cheville et on parle d’entorse lorsque, après un mouvement de torsion anormal et violent, une lésion ligamentaire se produit. Elle concerne le plus souvent les ligaments latéraux, plus rarement les tibio-fibulaires.

La gravité d’une entorse est variable. Il peut s’agir selon les cas d’un simple étirement, d’une déchirure partielle ou, plus grave encore, d’une rupture totale. La douleur, le gonflement et l’éventuelle apparition d’un hématome dépendent directement de l’ampleur des dégâts ligamentaires.

Cependant, bien que l’entorse de la cheville soit le traumatisme qui affecte le plus souvent l’appareil humain, elle est bénigne dans environ 60 % des cas. Sa prise en charge ne nécessite alors que du repos, une attelle transitoire, le glaçage et de la rééducation. Ceci permet une récupération complète en 1 mois et demi environ.

Pourtant, dans la mesure où seul un médecin peut poser un diagnostic clair quant à la gravité du traumatisme, il est fortement conseillé de consulter au plus vite en cas d’entorse suspectée. NUL BESOIN DE CONSULTER UN ORTHOPEDISTE. Dans les cas confirmés d’entorses légères, cela permet de mettre en place le traitement précédemment évoqué. Si nécessaire, le port d’une botte longue de marche (si ecchymose et gonflement important) et des séances de kinésithérapie peuvent aussi être prescrites. Aussi simples qu’elles soient, ces mesures, si elles sont adaptées, mettent le patient à l’abri des conséquences d’une entorse de cheville mal soignée : instabilité de la cheville et arthrose.

 

Entorse et instabilité de la cheville

 

Quand le traitement précoce nécessaire n’a pas été mis en place, une instabilité de la cheville peut alors s’installer, lorsque la cicatrisation ne s’est pas faite correctement et que le ligament n’est donc plus à même d’assurer sa fonction stabilisatrice.

Ce dysfonctionnement articulaire se traduit chez le patient par une sensation de cheville trop lâche, instable, et parfois douloureuse pendant la marche. Il crée une gêne au quotidien et peut mener à des entorses à répétition (instabilité chronique de la cheville).

Si, dans certains cas, l’immobilisation temporaire du pied peut s’avérer suffisante, pour assurer une cicatrisation naturelle, dans d’autres, la pratique d’une intervention chirurgicale (ligamentoplastie de la cheville) peut finalement être nécessaire. Dans bien des cas, elle aurait pu être évitée par une prise en charge adaptée et précoce, après consultation médicale.

 

Entorse de la cheville et arthrose

 

Une entorse de la cheville mal soignée peut par ailleurs mener au développement d’un processus arthrosique. Il se traduit par une usure prématurée du cartilage et les premiers symptômes se font ressentir chez des sujets même jeunes, autour de 40 ans.

A terme, cette arthrose de la cheville peut déboucher sur des fissures du cartilage, voire une disparition complète de ce dernier. Dans d’autres cas, des petites excroissances osseuses apparaissent (ostéophytes) sur les bords de l’articulation. Quoi qu’il en soit, celle-ci devient de plus en plus douloureuse et raide. Pour remédier à ces douleurs et aux problèmes fonctionnels existants, une intervention chirurgicale (arthrodèse de la cheville) peut s’avérer nécessaire si aucun traitement médical préalable (anti-inflammatoires, kinésithérapie, orthopédie non chirurgicale…) n’a fait preuve d’efficacité.

 

Il est donc important de consulter un chirurgien spécialiste en cas d’instabilité persistante ou douleur de cheville ou nécessité de porter une orthèse pendant l’activité physique à  6 mois d’une entorse ou en cas d’entorse à  répétition.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4 / 5. Nombre de votes : 14

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4 / 5. Nombre de votes : 14

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités du Dr Elkaïm

Que faire pour traiter une entorse de cheville ?

Que faire pour traiter une entorse de cheville ?

Quelle qu’en soit la cause, l’entorse de la cheville représente environ 10% des consultations d’urgence. Les premiers gestes sont importants et il convient de rencontrer un médecin au plus tôt. Lui seul peut en effet en évaluer la gravité exacte, si nécessaire sur la...

Qu’est-ce qu’une ostéotomie du calcanéum ?

Qu’est-ce qu’une ostéotomie du calcanéum ?

Chez certains patients, l’os du talon (calcanéum) peut présenter des problèmes d’alignement significatifs, vers l’intérieur ou l’extérieur selon les cas. Lorsque le traitement non chirurgical de cette anomalie ne donne pas de résultats satisfaisants, une intervention...

Arthrodèse de cheville et invalidité

Arthrodèse de cheville et invalidité

L’arthrodèse de la cheville consiste à bloquer chirurgicalement l’articulation “tibio-talienne” de manière définitive, afin de remédier à des douleurs ou un problème fonctionnel qui n’ont pas pu être traités efficacement de façon médicale. Bien que significative, il...