Quels types de sport après une prothèse totale du genou ?

par | 22 janvier 2021

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Arthrose du genou | Chirurgie du genou | Pathologie du genou | Prothèse du genou

La reprise du sport concerne principalement les patients pratiquant une activité physique avant la pose d’une prothèse totale de genou. Dans cet article, découvrez à partir de quel moment cette reprise est possible, et quels sports sont à privilégier ou au contraire à proscrire.

 

A quel moment reprendre le sport ?

 

Suite à la pose d’une prothèse totale de genou, le patient est en mesure de reprendre la marche avec une béquille rapidement et sur une période d’environ 4 à 6 semaines. Il suit ensuite des séances de rééducation pendant plusieurs mois afin de permettre au genou de récupérer sa mobilité articulaire et sa force musculaire. De manière générale, la reprise du sport progressive et prudente est possible environ 3 à 5 mois après l’opération. A noter que cette reprise est d’autant plus rapide chez les patients les plus actifs avant leur opération.

 

Quels sports pratiquer ?

 

Suite à une pose de prothèse totale de genou, il est possible pour le patient de pratiquer certains sports dits « doux » afin de réduire progressivement les douleurs séquellaires et améliorer sa mobilité comme : la marche, l’aquagym, le pilates, la musculation, le cyclisme, ou encore la gymnastique d’entretien. D’autre part, certains sports nécessitent un bon niveau initial et un contrôle médical régulier pour pouvoir être repris comme : le golf, la randonnée avec bâtons, le ski de descente, le patinage sur glace, l’équitation, ou encore le tennis en double. Enfin, quel que soit le sport choisi par le patient, la pratique intensive reste fortement déconseillée.

 

Quels sports ne pas pratiquer ?

 

La reprise sportive présente 2 principaux risques liés à la prothèse totale de genou incitant le patient à la plus grande prudence :

  • L’usure de la prothèse : la répétition de mouvements plus ou moins intenses et réguliers peut engendrer une usure prématurée de la prothèse de genou du sportif.
  • L’accident : une chute, une entorse, ou encore une fracture peuvent se produire au cours de la pratique sportive et ainsi compromettre la mobilité du patient.

 

C’est pourquoi il est primordial de bannir certains « sports à risques » après la pose d’une prothèse totale de genou comme : la course à pied, le ski nautique, les sports de combat, les sports de balle, ou encore les sports de raquette. Il est cependant possible pour certains patients de reprendre ces sports déconseillés dans le cas où ils pratiquaient à haut niveau avant l’opération et sous contrôle médicale régulier. Enfin, il est important de noter que la pratique du sport sera formellement interdite par le médecin dans le cas d’une reprise de prothèse.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.4 / 5. Nombre de votes : 81

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.4 / 5. Nombre de votes : 81

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités du Dr Elkaïm

Pieds plats : quelles conséquences et quand opérer ?

Pieds plats : quelles conséquences et quand opérer ?

Le pied plat « valgus » se caractérise par un affaissement de la cambrure interne du pied. Lorsque les mesures médicales ne sont pas suffisantes pour pallier ce problème, une intervention chirurgicale orthopédique doit alors être réalisée.   Qu'est-ce qu'un pied...

Qu’est-ce qu’une ostéotomie du calcanéum ?

Qu’est-ce qu’une ostéotomie du calcanéum ?

Chez certains patients, l’os du talon (calcanéum) peut présenter des problèmes d’alignement significatifs, vers l’intérieur ou l’extérieur selon les cas. Lorsque le traitement non chirurgical de cette anomalie ne donne pas de résultats satisfaisants, une intervention...

Arthrodèse de cheville et invalidité

Arthrodèse de cheville et invalidité

L’arthrodèse de la cheville consiste à bloquer chirurgicalement l’articulation “tibio-talienne” de manière définitive, afin de remédier à des douleurs ou un problème fonctionnel qui n’ont pas pu être traités efficacement de façon médicale. Bien que significative, il...

Entorse de la cheville : que faire ?

Entorse de la cheville : que faire ?

De gravité variable, l’entorse de la cheville est une lésion des ligaments qui assurent la stabilité de cette structure complexe. C’est un accident fréquent, qui représente environ 10% des consultations d’urgence à l’hôpital, et dont le traitement chirurgical reste...

Cheville instable et douloureuse : que faire ?

Cheville instable et douloureuse : que faire ?

L’instabilité de la cheville est due à un problème ligamentaire inné ou d’origine traumatique. Le premier traitement est toujours médical mais il doit parfois être suivi d’une intervention chirurgicale lorsqu’il s’avère insuffisamment efficace.   Cheville...